Séminaire

Soutenir la formation de Paul Trifault

 

 

2ème cycle – 1ère année

Société Missionnaire de la Miséricorde Divine

 

Je suis né le 1er janvier 1997 au Mans d’une famille majoritairement non-croyante. Bien que baptisé l’année de ma naissance, je n’ai reçu aucune éducation religieuse mais mon enfance fut marquée par une foi spontanée en Dieu. Je suivis des cours de catéchisme avant et pendant mes années de collège, ce qui me permit de faire ma première Communion, de recevoir la Confirmation et de vivre quelques expériences spirituelles fortes. Pourtant, je n’avais pas de pratique religieuse, je ne priais presque jamais, je n’étais accompagné par aucun prêtre. Je me disais chrétien et je croyais en Dieu mais sans vraiment de vie spirituelle ni sacramentelle. En 2015, lorsque j’étais en terminale, je fus pris d’un désir de connaître Dieu. Par la lecture de la Bible à laquelle me poussait aussi une curiosité culturelle, je pris conscience de l’amour de Dieu pour les hommes allant jusqu’à s’incarner en la Personne de Son Fils, Jésus-Christ. Cette révélation exigeait une réponse de ma part, ce que je fis par une conversion sincère et à laquelle s’adjoignit rapidement l’appel à donner ma vie dans le sacerdoce. Une année étudiante en droit me permis de rencontrer des chrétiens à travers une aumônerie étudiante, y recevoir l’accompagnement d’un prêtre qui vécut l’étrange situation de devoir demander à un jeune qui voulait le devenir par commencer à aller à la Messe tous les dimanches. M’enracinant rapidement et avec bonheur (et aussi quelques combats) dans la vie de l’Église, j’ai demandé à commencer la formation sacerdotale par l’année de propédeutique, à l’époque pour le diocèse de Rennes. C’était en 2016, un an après ma conversion. Après avoir vécue une année formidable où tout était nouveau pour moi, j’ai pu continuer en rentrant au séminaire toujours pour le diocèse de Rennes, et je fus envoyé faire mon premier cycle de philosophie au séminaire de Notre-Dame de Vie en Provence. C’est à l’issue de ces deux années, et après avoir trouvé la réponse à plusieurs aspirations que je portais pour ma vocation que j’ai demandé à rentrer dans la Société des Missionnaires de la Miséricorde Divine. Après une année d’intégration à Toulon où j’eus la joie d’y recevoir un supplément de formation au CAP (Centre Anthropologique de Provence), une insertion pastorale à travers l’aumônerie lycéenne et les cours de catéchisme à la paroisse Saint-François de Paule, je fus admis comme membre de cette communauté et à continuer ma formation en théologie au séminaire de la Castille où je suis à présent. Être missionnaire de la Miséricorde consiste à vivre et témoigner de la dévotion à la Miséricorde Divine, telle que révélée particulièrement à Sainte Faustine Kowalska, mettre l’Eucharistie au centre de sa vie par sa célébration dans la forme extraordinaire du rite romain et l’adoration quotidienne, et enfin s’engager vivement dans la Nouvelle Évangélisation à travers la mission directe, spécialement auprès des musulmans.

Avec l’aide des bienfaiteurs, tant matériels que spirituels, je pourrai vivre ces charismes un jour en tant que prêtre si Dieu le veut et si l’Église m’y appelle.

 

_____________________________

Combien ça coûte ?

 

Un séminariste a besoin en moyenne de 30 soutiens pour financer sa formation sur 1 an.

 

 

1 journée d’un séminariste


1-journee-dun-seminariste

______________________________

Soutenez plus particulièrement un séminariste en devenant son parrain
  • En tant que parrain : vous vous engagez à soutenir la formation d’un séminariste en particulier, par un don régulier et à prier régulièrement pour votre filleul.
  • Le séminariste s’engage, de son côté, à prier pour vous et vos intentions, et à vous donner des nouvelles.

 

Nous vous invitons à cliquer sur « Mensuel », puis à vous laisser guider.

 

Vous n’aurez qu’à imprimer le bulletin de parrainage pour mettre en place un prélèvement automatique, à le signer, et nous l’envoyer par mail ou courrier.

 

Vous pourrez bien entendu le modifier ou arrêter à tout moment, sur simple demande par mail, téléphone ou par courrier.

 

Vous recevrez également un reçu fiscal permettant de déduire de votre impôt 66 % du montant de votre don.

 

Contactez-nous sur ressources@diocese-frejus-toulon.com ou 04 94 27 92 66 si vous avez la moindre question.

 

Si vous préférez faire un don ponctuel pour soutenir la formation d’un séminariste, il vous suffit de cliquer sur « Ponctuel ».

______________________________

 

Si vous préférez faire un don ponctuel et général au Séminaire :

FAIRE UN DON AU SEMINAIRE

 

0 parrain(s) pour la formation
de ce séminariste

Je fais un don

Mon don ne me coûte que 0 € après réduction de mon impôt sur le revenu, 0 € après réduction de mon IFI ou 0 € après réduction de mon impôt sur les sociétés. Etape suivante Une question ? Contactez-nous au 04 94 27 92 66